Le miroir se brisa

Fiche identité

  • Titre du livre: Le miroir se brisa
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 255
  • Édition: Le Masque

Résumé

Saint-Mary-Mead est en ébullition depuis l’installation d’un couple de célébrités américaines à Gossington Hall. Lors d’une réception organisée en l’honneur des villageois, Heather Badcock, l’une d’elle, meurt brusquement à cause d’un poison dans son cocktail.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Après deux romans assez denses, c’est agréable de lire une enquête légère et facile d’Agatha Christie comme intermède.
Il s’agit ici d’un meurtre, celui de Mme Badcock, une dame dévouée dans l’association des Ambulanciers. Son cocktail est empoisonné et elle meurt quelques minutes après. Comment le meurtrier a-t-il pu distiller ce poison au su et vu de tous les convives ? Pourquoi cette dame était-elle visée ? Est-ce une erreur donc la victime aurait dû être Marina Gregg, la célèbre actrice américaine ?
Malgré son âgé avancé et ses capacités physiques diminuées, Miss Marple est toujours aussi vive et alerte lorsqu’il s’agit d’un crime. La police piétine dans l’enquête car les fausses pistes ne manquent pas mais elle saura démêler tout le nœud de cette histoire alambiquée.
Le style d’écriture est fluide, agréable, rien à dire de plus par rapport à ces autres romans.
Un court roman à découvrir avant les beaux jours d’été !

Le crime de l’Orient-Express

Fiche identité

  • Titre du livre: Le crime de l’Orient-Express
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 240
  • Édition: Le Masque

Résumé

En rentrant d’une mission en Syrie, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. Dans l’Orient-Express, le lendemain matin, alors que ce dernier est bloqué par la neige, le personnel découvre un homme assassiné dans son compartiment.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Voici un des huis-clos les plus célèbres de la littérature policière qui fait enfin son apparition sur ce blog. Il a fallu du temps avant que je me décide à le lire mais après une lecture difficile, j’avais besoin de me détendre et de laisser mes cellules grises en jachère.
Ce voyage à bord de l’Orient-Express n’est pas une partie de plaisir pour Hercule Poirot lorsque le personnel découvre un des passagers sauvagement assassiné de coups de couteaux dans son compartiment. Comme le train est immobilisé par la neige, le coupable ne peut être que l’un des passagers, mais qui ? Ce sont des personnes de tout bord qui n’ont rien à voir entre eux et qui semblent au premier abord en-dehors de toute soupçon : une gouvernante anglaise, un colonel, un couple de diplomates, une femme de chambre, une princesse russe etc.
L’identité du passager tué mettra Hercule Poirot sur la piste mais quelle enquête alambiquée et mystérieuse : les faits concordent sans l’être réellement ; les passagers disent tout et leur contraire et égarent notre détective privé, qui réussira au fur et à mesure à assembler les pièces du puzzle !
Le style d’écriture est agréable, un peu lent au début mais ensuite, il redevient fluide.
A découvrir pour les amateurs des romans d’Agatha Christie !