Dans une coque de noix

Fiche identité

  • Titre du livre: Dans une coque de noix
  • Auteur: Ian McEwan
  • Nombre de pages224
  • Édition: Gallimard

Résumé

L’histoire commence dans un ventre et c’est un fœtus d’environ huit mois et demi qui raconte cette histoire. Installé bien au chaud, il entend tout, notamment le complot de sa mère et de son oncle pour tuer son père.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Ce livre est assez surprenant parce qu’il revisite un classique de la littérature anglaise, c’est à dire Hamlet, à notre époque moderne.
Le narrateur est un fœtus, spectateur positionné tête en bas et qui entend tout ce qui se passe dans le ventre de sa mère. C’est une histoire surprenante et décalée. Ce fœtus est doté de beaucoup d’humour lorsqu’il assiste aux ébats sexuels de sa mère, quand il déguste le vin qu’elle boit sans complexe (malgré tous les interdits médicaux autour de cet état particulier) ou quand il écoute les podcasts savants que sa mère affectionne.
L’auteur transcrit avec justesse ce que pourraient être les « émotions » de ce futur être humain, qui assiste impuissant au drame familial. Il aimerait intervenir, mais comment le faire concrètement quand la seule possibilité qu’il a est donner des coups de pied vigoureux à sa mère ? L’état du monde dans lequel il va débarquer n’est pas non plus des appétissants, vu ce qu’il entend à partir des podcasts, et il se pose mal de questions sur la géopolitique, le réchauffement climatique ou les inégalités sociales.
Ce livre est une mise en scène bien construite, intelligente, originale et qui met en valeur tout le talent de cet auteur. La fin est brillante et laisse un champ de possibles infinis. Le style d’écriture est fluide, léger et en même temps plein d’humour et d’ironie.
Un bon roman que je recommande vivement !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: AmsterdamExpiationL’intérêt de l’enfantSur la plage de Chesil

Les archives de Sherlock Holmes

Fiche identité

  • Titre du livre: Les archives de Sherlock Holmes
  • Auteur: Arthur Conan Doyle 
  • Nombre de pages: 248
  • Édition: CreateSpace Independent Publishing Platform

Résumé

Voici un recueil de douze nouvelles qui traitent d’enquêtes de Sherlock Holmes.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Beaucoup de temps a passé sur ce blog et nous voici déjà au 600ème article après sept ans et demi d’existence.
Pour fêter ce chiffre rond, je vous propose ici quelques enquêtes de Sherlock Holmes. Celles-ci sont très inégales, courtes et parfois peu intéressantes ce qui explique cette note moyenne.
La plupart des mobiles de crimes sont abordées (vengeance, vol, passion amoureuse etc.…) mais techniquement, on ne peut pas deviner qui est le coupable. L’auteur survole les faits, s’attarde sur des détails anodins qui se révèlent être fondamentaux et Sherlock Holmes nous met toujours face à l’évidence d’une manière assez sournoise, comme s’il disait « ah bon tu n’as pas trouvé ? C’était pourtant aussi visible que le nez au milieu de la figure ». Il n’y a aucun cheminement, juste des faits bruts livrés par le narrateur et ensuite la solution au bout. Ça m’agace car j’aime bien chercher le coupable moi aussi !
En plus Sherlock Holmes est un personnage imbu de lui-même, autoritaire qui n’hésite pas à malmener ce pauvre Watson. A croire que tous les détectives célèbres de la littérature policière sont imbuvables !
Le style d’écriture est fluide et se lit rapidement. Les nouvelles sont courtes, bien que certaines aient un dénouement étrange. J’évoque ici particulièrement « Le vampire du Sussex », « Le soldat blanchi », « La crinière du lion » ou bien « L’homme qui grimpait ».
Vous l’avez deviné : je ne suis pas totalement emballée par ces nouvelles et j’hésite à vous les recommander, à moins que vous soyez un grand fan de Sherlock Holmes qui souhaite découvrir toutes ses enquêtes.

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Le chien des BaskervilleLes aventures de Sherlock HolmesLes mémoires de Sherlock Holmes –  Une étude en rouge