Au coeur des ténèbres

Fiche identité

  • Titre du livre: Au coeur des ténèbres
  • Auteur: Joseph Conrad
  • Nombre de pages: 214
  • Édition: Flammarion

Résumé

Marlow, un marin anglais, est engagé par un comptoir belge afin de retrouver Kurtz, leur agent exploitant l’ivoire au fin fond du Congo.

Avis   

Je vous présente ici une des œuvres les plus difficiles que j’ai eu l’occasion de lire jusqu’à maintenant. Je ne comprends toujours pas comment j’ai pu le prendre à la bibliothèque.
En terminant cet ouvrage, je me suis sentie vidée, exténuée et je vous avoue que je n’ai pas encore réellement compris l’histoire. Dès les premières pages je n’ai pas accroché au style d’écriture mais comme le roman était court j’ai décidé de persévérer.
On est plongé dans une atmosphère lourde, étouffante et oppressante. L’histoire est le long monologue d’un marin racontant son aventure au Congo et toutes les péripéties qui ont permis sa  rencontre avec Kurtz, un mystérieux individu dont les colons sur place font allusion à demi-mots. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre la fascination qu’exerçait ce dernier sur l’ensemble des protagonistes et pourquoi il était considéré comme un être à part.
Ce que j’ai retenu du livre se résume à peu de choses : la colonisation est un acte barbare et cruel, uniquement réalisé dans un but économique, à savoir l’exploitation sauvage des ressources d’un pays en massacrant et pillant sans vergogne ces habitants. Dans cet ouvrage, l’auteur a plus ou moins tenté de décrire toutes les atrocités commis par les colons mais il reste trop vague, trop abstrait comme s’il ne voulait pas se mouiller plus. Il utilise souvent un ton condescendant qui m’a horripilé pour décrire les Noirs.
Bref je n’en dirais pas plus car je n’ai pas envie de créer de polémiques mais j’estime que chaque culture a ses spécificités et qu’on ne peut pas traiter quelqu’un de « sauvage » parce qu’il a des coutumes différentes des nôtres.
Un livre que je ne recommande absolument pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *