Arlington Park

Fiche identité

  • Titre du livre: Arlington Park
  • Auteur: Rachel Cusk
  • Nombre de pages: 288
  • Édition: Points

Résumé

Arlington Park: banlieue résidentielle cossue composée de jolis pavillons, de familles qui vivent dans un confort douillet, d’enfants et de poussettes que l’on pousse dans un parc. Nous allons suivre le quotidien de plusieurs mères de familles qui y habitent.

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blog     

Bon d’emblée j’annonce ce n’est pas une lecture à faire après les fêtes de Noël. Si vous ressentez le moindre spleen ou déprime à l’horizon, fuyez ce livre et posez-le quelque part dans un grenier, oubliez-le sur la banquette du TGV ou de l’avion !
Nous débarquons dans une ambiance morose et sinistre pour suivre le quotidien d’une poignée de femmes qui vivent tous dans le même quartier résidentiel. Bien qu’elles soient différentes, leur point commun est d’être insatisfaites de leur vie. Elles souffrent de la solitude ; du quotidien monotone et routinier partagé entre les tâches ménagères, l’éducation des enfants et les brèves sorties dans les boutiques des supermarchés. Il y a une inertie, un poids oppressant quand on lit ce livre. C’est triste, terne et ennuyeux ! Ces femmes sont pathétiques car elles donnent l’impression d’être passées à côté de leur vie ; d’être esclaves de leur quotidien corvées-bébé-mari ; d’être piégées dans leur cage dorée. Bref, ce sont des petites Emma Bovary et il ne manque plus qu’une dose d’arsenic pour clôturer l’affaire.
Pour toutes ces raisons, je ne peux pas mettre une note supérieure. Pourtant l’objectif de l’auteur est atteint et je trouve qu’elle a une belle plume. C’est un exercice peu facile et pourtant, elle arrive à susciter chez le lecteur l’ennui, la rancœur et la frustration de ces mères de famille.
C’est un livre qui donne le cafard et après cette lecture on n’a qu’une envie, c’est d’engloutir tous les chocolats de Noël ; de profiter à fond de la vie ; de vivre des sensations fortes comme sauter d’un parachute, aller faire un road-trip en moto aux Etats-Unis ou tout plaquer pour aller faire le tour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *