Le livre du rire et de l’oubli

Fiche identité

  • Titre du livre: Le livre du rire et de l’oubli
  • Auteur: Milan Kundera
  • Nombre de pages: 365
  • Édition: Gallimard

Résumé

Ce livre est un recueil de nouvelles liées entre elles autour des thèmes de l’amour, de la sexualité dans Prague et ses  environs sous le joug communiste.

Avis     Coeur-blog

Au fur et à mesure que j’avance dans l’œuvre de Milan Kundera, je suis de moins en moins emballée. Est-ce parce que ces romans vieillissent mal  car les thèmes ne semblent plus d’actualité ? C’est vrai que nous ne sommes plus à l’époque où l’URSS envahissait l’Europe de l’Est (excepté les derniers incidents en Crimée mais nous ne sommes pas là pour parler politique).
C’est un livre complexe, confus, difficile à suivre et à appréhender. Pour résumer, sans entrer dans les méandres de la structure romanesque, je dirais que c’est un ensemble de nouvelles plus ou moins indépendantes. C’est dommage qu’en faisant trop de style, l’auteur tue l’essence même du style. Si au début, les nouvelles restent plaisantes comme celle de Mirek qui cherche à récupérer des documents compromettants chez son ancienne maîtresse ou celle d’une mère vieillissante qui effectue un séjour chez ses enfants, on sombre petit à petit dans un tourbillon incompréhensible. Pour être franche, je n’ai parfois pas compris grand chose : est-ce le délire d’un intellectuel perdu ? un essai sur la poésie et l’amour ?  les souvenirs d’un écrivain dans sa jeunesse ?
Les thèmes abordés par l’auteur restent sensiblement les mêmes que dans ces autres romans : l’exil et la nostalgie qui va avec, l’amour vu sous l’angle des ébats sexuels, l’annexion de la Tchécoslovaquie par l’URSS, etc. Mais c’est un tout pêle-mêle qui fait un mélange indigeste.
Je ne recommande pas ce roman. Je suis vraiment passée à côté et je me suis profondément ennuyée. Dommage !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: La plaisanterieL’insoutenable légèreté de l’être

Le bal de la victoire

Fiche identité

  • Titre du livre: Le bal de la victoire
  • Auteur: Agatha Christie
  • Nombre de pages: 346
  • Édition: Le Masque

Résumé

Ce livre est un recueil de quinze nouvelles d’Hercule Poirot. 

Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog      

Ce livre est composé d’une quinzaine de nouvelles qui impliquent Hercule Poirot.  Nous retrouvons notre détective préféré dans toute sa splendeur, c’est-à-dire pompeux et arrogant pour résoudre les énigmes qui se posent à lui. Elles sont variées : meurtre lors d’un bal ou sur un bateau de croisière, une lettre compromettante cachée chez un malfrat, une jeune femme victime de troublants accidents  etc.
Les nouvelles sont assez courtes, ce qui est frustrant car l’auteur n’a pas le temps de développer l’intrigue. En quelques mots, et comme un magicien qui sortirait un lapin de son chapeau, Hercule Poirot nous dévoile la solution.
Quoi qu’il en soit, cette lecture reste plaisante et douce. On se détend agréablement bien, et on lit ses nouvelles – bien qu’elles soient parfois de qualité inégale – sans prise de tête, comme des morceaux de chocolat à croquer.