L’Histoire de France pour les nuls

Fiche identité

  • Titre du livre: L’Histoire de France pour les nuls
  • Auteur: Jean-Joseph Julaud
  • Nombre de pages: 736
  • Édition: First

Résumé

Ce livre est un essai sur l’histoire de la France. 

 Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Raconter 2 000 ans d’histoire en 760 pages est un exercice difficile: sans être un ouvrage académique, avec souvent des événements historiques à peine effleurés et des parties inégales, des kilos de remarques pourront être faites. Plutôt que faire une liste des points négatifs de cet ouvrage, posons-nous cette question: pourquoi lire l’histoire de la France ?
Pour part, je cherchais un ouvrage accessible, agréable, ni trop technique, ni trop rébarbatif, pour avoir une esquisse globale de ce pays que j’affectionne. De plus, j’avais besoin d’étoffer un peu ma culture générale car je me sentais ignare de confondre la chronologie de certains faits historiques ou d’en avoir une vision floue.
Quel plaisir maintenant de mieux situer des évènements politiques comme la Commune, les étapes de la Révolution, l’Empire ou la Restauration ! Ce livre m’a donné envie d’en savoir plus sur certains faits historiques donc de me tourner vers des ouvrages plus spécialisés.
De plus, certains romans que j’ai lu, notamment des classiques français qui se déroulent au XIXème siècle, prennent désormais tout leur sens à mes yeux. Je regrette presque de ne pas avoir entamé cette aventure plus tôt mais heureusement il n’est jamais trop pour progresser et apprendre.
Le style d’écriture est agréable, léger et fluide avec quelques notes d’humour.
A lire pour ceux qui débutent dans l’Histoire de France ! 

La fortune des Rougon

Fiche identité

  • Titre du livre: La fortune des Rougon
  • Auteur: Emile Zola
  • Nombre de pages: 480
  • Édition: Folio

Résumé

Cette histoire se déroule à Plassans, une ville fictive du sud de la France. Nous découvrons les origines de la famille Rougon et celle des Macquart.

 Avis     Coeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blogCoeur-blog

Zola est un virtuose qui a conquis définitivement mon cœur. Chacun des romans que j’ai lu a toujours reçu la note ultime, celle que je donne uniquement aux chefs-d’œuvre de mon cœur.
Ce livre ne déroge pas à la règle pourtant je le craignais d’une manière irrationnelle. Je croyais à tort que ce livre, qui inaugure le cycle des Rougon-Macquart, serait un tableau assez fade brossant l’origine des Rougon-Macquart. Mais détrompez-vous, dès les premières lignes, nous sommes plongés dans un récit foisonnant, riche et plein de personnages finement travaillés !
L’auteur nous offre des portraits saisissants d’une famille recomposée où les caractères les plus divers se côtoient. Un fil ténu les lie et les enchaîne, celui de leur hérédité et des tares familiales qui se transmettent de génération en génération, notamment celle d’Adélaïde Fouque, leur aïeule, atteinte de légère folie et de crises nerveuses régulières. Cette dame aura trois enfants : Pierre Rougon, issu d’un premier mariage ; Antoine et Ursule Macquart, issus d’un concubinage avec un braconnier enclin à l’alcoolisme.
L’auteur se focalise ici sur les deux fils qui sont chacun à leur manière égoïstes, cupides et ambitieux. Ils seraient prêts à tout pour assouvir leurs projets et leurs désirs. Mais n’oublions pas la pire qui est Félicité Puech (devenue Rougon après son mariage avec Pierre), un personnage digne de Lady Macbeth : elle ne recule devant rien pour atteindre son objectif, c’est-à-dire devenir une bourgeoise riche et respectée dans la ville de Plassans.
J’ai découvert aussi que Zola était très ironique envers les bourgeois, les nobles et le clergé. J’ai souri mille fois devant toutes les piques, les sarcasmes et le mépris qu’il jette à la figure de ces classes sociales qui veulent à tout prix conserver leurs privilèges.
Ce roman se situe aussi dans un contexte politique intéressant, celui du coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte en 1851. Nous découvrons les espoirs évanouis des citoyens qui croyaient à la République, les troubles qui ont eu lieu dans le sud de la France ainsi que la répression qui suivit.
Le style d’écriture est riche, limpide avec des magnifiques descriptions, réalistes et pleines de détails intéressants.
Bref, si je devais continuer mon éloge de ce merveilleux roman, je n’en aurai pas fini ! C’est un chef-d’œuvre à ne pas rater ! J’ai hâte de lire la suite !

Autre(s) livre(s) de cet auteur commentés dans ce blog: Germinal –  L’assommoir – Thérèse Raquin